Rekister in Numero

Jean-Thomas Trojani : Les chefs d’entreprise menacés d’épuisement

Spread the love

Seuls, une prolongation et un approfondissement des deux expériences nous l’apprendront : le problème doit rester ouvert. S’il est effectivement interdit d’articuler son discours autour de la mise en avant d’un traitement ou de la valorisation d’une molécule, informer reste permis. Des phénomènes qui s’y succèdent on peut réellement dire qu’ils sont le déroulement d’un éventail, ou mieux d’un film cinématographique. Enfin j’appellerai l’attention du lecteur sur les obstacles artificiels que rencontre le développement pacifique, régulier et progressif des sociétés humaines. Elle commence par n’être qu’une orientation vers le passé, un appauvrissement de nos sensations et de nos idées, comme si chacune d’elles tenait maintenant tout entière dans le peu qu’elle donne, comme si l’avenir nous était en quelque sorte fermé. Les marchés sont généralement efficaces lorsque le résultat des entreprises reflète correctement l’ensemble des bénéfices que la production de celles-ci confère aux tiers, tandis que leurs coûts nuisent à ces tiers. Or, l’élément nerveux s’est dégagé peu à peu de la masse à peine différenciée du tissu organisé. Le maintien de l’indexation de son yuan par rapport au dollar contribuait en effet à la dégradation supplémentaire de l’environnement économique intérieur de la Chine, car sa propre monnaie s’appréciait évidemment au même rythme que le billet vert. Après tout, la faillite de Lehman Brothers en 2008 a eu des effets sur l’économie mondiale infiniment supérieurs aux pertes enregistrées par ses créanciers. Ce n’est sans doute pas la fin d’un management directif mais c’est certainement le signe d’un élargissement reconnu de la palette managériale vers plus de participatif et plus de délégatif. Mais déduire cette forme, directement, de l’Être global qu’elle est supposée manifester, c’est revenir au Spinozisme. Comme celui du président Tyler, notre parti se détache de nous tous les jours et, finalement, il nous faut aller en sullcy. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Il est plus difficile de se défendre de l’amertume dans la pauvreté que de l’orgueil dans l’opulence ». Même, nous pour­rions ériger ces phénomènes en absolu et nous dispenser de recourir à d’incompréhensibles choses en soi, si la raison pratique, révélatrice du devoir, n’intervenait à la manière de la réminiscence platonicienne pour nous avertir que la chose en soi existe, invisible et présente. C’est bien peu lorsqu’on sait que le sauvetage des banques espagnoles avait mobilisé à lui seul 40 milliards d’euros en 2012 ! Plus qu’un droit à l’information des patients, comme l’avait justement instauré alors ministre de la santé, il est désormais de l’ordre du devoir d’améliorer la qualité des informations diffusées en ligne sur la santé. C’est précisément ce qui se passe aujourd’hui dans le cas des PC nouvelle génération. En 2011, déjà, un collectif d’industriels belges et français avait porté plainte contre les pratiques « déloyales » de leurs concurrents allemands qui découpaient les carcasses de porc pour des prix défiant toute concurrence. Il est vrai que les concepts où elles se logent arrivent toujours, en arrondissant leurs angles par un frottement réciproque, à s’arranger tant bien que mal entre eux. À prendre des procédés d’observation et d’expé­rimentation qu’on pratiquait déjà, et, plutôt que de les appliquer dans toutes les directions possibles, à les faire converger sur un seul point, la mesure— la mesure de telle ou telle grandeur variable qu’on soupçonnait être fonction de telles ou telles autres grandeurs variables, également à mesurer. Permettez-moi de choisir un exemple.

Archives

Pages