Rekister in Numero

Antonio Fiori : L’OCDE, les reformes et la peur du changement

Spread the love

Il n’en est pas moins vrai que la métaphysique aura accompli dans son domaine la réforme que la physique moderne a faite dans le sien. Dans ces divers exemples, les changements « corrélatifs » ne sont que des changements solidaires, (sans compter que ce sont en réalité des lésions, je veux dire des diminutions ou suppressions de quelque chose, et non pas des additions, ce qui est bien différent). Toutefois cette augmentation ne frappe guère la conscience et si l’on réfléchit à la précision avec laquelle nous distinguons les sons et les couleurs, voire les poids et les températures, on devinera sans peine qu’un nouvel élément d’appréciation doit entrer ici en jeu. L’optimiste et le pessimiste, au lieu de chercher simplement à comprendre, sentent comme les poètes, sont émus, se fâchent, se réjouissent, mettent dans la nature du bien ou du mal, du beau ou du laid, des qualités ; écoutez le savant, au contraire il n’y a, pour lui, que des quantités, toujours équivalentes. Les choses se passent comme si la cellule connaissait des autres cellules ce qui l’intéresse, l’animal des autres animaux ce qu’il pourra utiliser, tout le reste demeurant dans l’ombre. Pas de ces mines gouailleuses qu’auraient eues nos fantassins en croisant l’étranger, pas de ces rires derrière les portes, pas d’appels à haute voix, pas de ces plaisanteries lancées comme par hasard, d’une fenêtre à l’autre, et que le respect dû aux grands chefs n’arrête guère. Si l’on plaçait ces poissons dans des circonstances où ils ne pussent charger leurs batteries électriques, ces organes s’atrophieraient, on n’en doit pas douter ; et il n’y aurait là qu’une application de cette loi générale de l’organisme, qui veut que tout organe non exercé subisse un arrêt dans son développement, ou s’atrophie après son développement complet. Je ne suis pas en humeur de paradoxe. L’esprit scientifique, qui est toujours prêt à examiner le pour et le contre, qui voit partout un double chemin, une double issue pour la pensée, doit donc faire place pour le croyant à un tout autre esprit : pour lui, le devoir est en soi sacré et commande avec une telle force que le penseur même ne peut, en face de lui, faire autre chose qu’obéir. Si je prends le domaine des études par exemple, et que je me retourne un peu plus de 25 ans en arrière, où les données étaient encore saisies à la main, ou l’économétrie se faisait par carte perforée, où la PAO était une phase lourde du process d’élaboration… où le moindre rapport public demandait plus d’un an voir 2 d’élaboration contre 15 jours à quelques mois aujourd’hui… puis-je croire que la productivité a fait du surplace. Cette loi est une loi de dérégulation. Et les théoriciens surviennent, qui font un système DE cet antagonisme. Il y a une certaine intensité de douleur qui correspond à chaque valeur de l’aire de la section transversale du cordon, les autres circonstances restant les mêmes ; mais cette correspondance ou cette relation n’a rien de mathématique, puisque l’attribut de grandeur mesurable qui appartient à l’aire de la section transversale n’appartient pas à la sensation. Pour un nombre très-grand d’épreuves, la probabilité n’est encore donnée qu’approximativement ; mais on est autorisé à regarder comme extrêmement peu probable que la valeur réelle diffère totalement de la valeur conclue des observations. On pourra, il est vrai, donner raison à l’aveugle-né et dire que la vision, ayant son origine dans l’ébranlement de la rétine par les vibrations de la lumière, n’est point autre chose, en somme, qu’un toucher rétinien. Nul exemple ne montrera mieux que celui-ci la double origine de la morale et les deux composantes de l’obligation. C’est d’ailleurs un besoin impératif pour le pays tant il souffre d’un manque de main d’œuvre qualifiée et de techniciens spécialisés. Nous transmettons aux générations futures ce qui nous intéresse, ce que notre attention considère et même dessine à la lumière de notre évolution passée, mais non pas ce que l’avenir aura rendu pour eux intéressant par la création d’un intérêt nouveau, par une direction nouvelle imprimée à leur attention. On trouve, en écumant médias en ligne, blogs, réseaux sociaux et forums, un fatras d’informations impressionnant, émanant de sources souvent incertaines. La Bombe Oubliée (LBO, l’autre nom du private equity) n’explosera pas. Que nous faut-il pour retrouver notre place dans l’innovation thérapeutique ? Admettre que leur société rencontre, peu ou prou, les mêmes blocages que l’Europe reviendrait, dans leur esprit, à remettre en cause le modèle américain, de mobilité et d’ascension sociale, qui fonde tout le consensus social aux Etats-Unis. Risible sera donc une image qui nous suggérera l’idée d’une société qui se déguise et, pour ainsi dire, d’une mascarade sociale. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois  » Un coup d’œil juste ne vaut pas un mauvais cordeau ». Mais l’habitude ancienne est là : elle résiste à la nouvelle habitude que nous voulons contracter au moyen d’elle. Enfin, s’il y a encore des hommes qui ne soient pas assez persuadés de l’existence de Dieu et de leur âme par les raisons que j’ai apportées, je veux bien qu’ils sachent que toutes les autres choses dont ils se pensent peut-être plus assurés, comme d’avoir un corps, et qu’il y a des astres et une terre, et choses semblables, sont moins certaines ; car, encore qu’on ait une assurance morale de ces choses, qui est telle qu’il semble qu’à moins d’être extravagant on n’en peut douter, toutefois aussi, à moins que d’être déraisonnable, lorsqu’il est question d’une certitude métaphysique, on ne peut

Archives

Pages