Rekister in Numero

Antonio Fiori : La question du carry trade

Spread the love

On ne saurait, en effet, étudier rationnellement les phénomènes, statiques ou dynamiques, de la sociabilité, si d’abord on ne connaît suffisamment l’agent spécial qui les opère, et le milieu général où ils s’accomplissent. Mais d’où surgit l’idée saugrenue de traiter ces problèmes majeurs comme si pays voisins et autres continents, désormais très proches, n’existaient pas (à l’exception d’une Allemagne fabulée tour à tour féerique ou croquemitaine) ? Nous éprouvons quelque chose d’analogue dans certains rêves, ou nous n’imaginons rien que de très ordinaire, et au travers desquels résonne pourtant je ne sais quelle note originale. Car, toutes les parties de l’espace étant parfaitement similaires, il n’y aurait pas de raison pour que le monde, supposé fini, occupât telle portion de l’espace infini plutôt que toute autre ; et si le monde est infini, on pourrait toujours concevoir le système entier du monde se déplaçant dans l’espace absolu, tandis que les parties du système conserveraient leurs positions relatives, en sorte qu’il n’y aurait toujours pas de raison pour que chaque élément du système occupât tel lieu absolu plutôt que tout autre (116). Je me suis souvent demandé comment les déshérités ne s’aperçoivent pas qu’ils ont tout à gagner à une guerre. Les suites du signalement sont totalement soumises à l’appréciation des services du réseau social. Or comment le juge pourrait-il vérifier le bon usage de cette qualification potestative alors que de nombreuses informations sont disponibles sur internet ou divulguées au cours d’audits d’acquisition? Le risque d’instrumentalisation de ce label, notamment pour obstruer les demandes de communication de pièces en cours de procédure, apparaît plus à craindre que l’instrumentalisation du juge afin d’obtenir des secrets des affaires. Mais est-ce que vous seriez les puantes crapules que vous êtes, si vous n’étiez pas des honnêtes gens ? Sous le vernis, on trouve en fait des taux de croissance élevés motivés non pas par une transformation productive, mais par la demande intérieure, à son tour alimentée par booms temporaires des matières premières et des niveaux non viables d’emprunts publics ou plus souvent privés. Parmi les diverses manières d’expliquer l’existence de pareils rapports, il y en a une qui consiste à supposer que, dans la suite des temps, le concours de circonstances fortuites a donné lieu à une multitude de combinaisons, parmi lesquelles toutes celles qui ne réunissaient pas les conditions de conservation et de perpétuité n’ont eu qu’une existence éphémère, jusqu’à ce que, finalement, le hasard ait amené celle qui offre les rapports harmoniques d’où dépendent la stabilité et la durée, soit de l’individu, soit de l’espèce. La conciliation entre procès équitable, principe du contradictoire et secret des affaires rend la tâche judiciaire ardue. Suivant les préceptes de Sun Tzu, les entreprises concurrentes se sont toujours épiés mutuellement, cette pression créatrice nourrissant la dynamique de croissance. Les usages commerciaux se seraient-ils récemment détériorés au point d’en devenir inacceptables ? Serait-ce le fait de nouveaux entrants, de l’extension des possibles résultant des nouvelles technologies ? À tel point qu’on pourrait supposer que le Sans-patrie est une simple création de l’imagination malade des Nationalistes, qu’il n’y a pas de Sans-patrie. Le dispositif envisagé est satisfaisant sur le plan juridique. Composé d’un volet civil et d’un volet pénal, il substitue un cadre rationalisé et prévisible à une protection lacunaire faite de textes épars. En trois séances télévisées d’une heure et demie, aucun des compétiteurs n’osa la moindre réflexion sur ce qu’il est convenu d’appeler la « politique étrangère ». Le monde des mégas usines ouvre la voie aux micro-usines. Avec l’accroissement de la population mondiale vivant dans les villes, les constructeurs d’automobiles ont bien compris que la place, l’usage et le statut de la voiture changeaient. La nature des choses humaines, en opposition avec certaines théories à l’usage des esprits spéculatifs, maintient encore ici des transitions continues entre les termes qui restent parfaitement distincts, tant que l’attention n’est fixée que sur les cas extrêmes. Les entités d’une certaine taille, actives dans des secteurs coutumiers du secret (défense, aéronautique… Une vision que ne partagent pas ses défenseurs de sensibilité moins libérale remarque Antonio Fiori. Le monsieur debout reprend avec force : Permesso ! ) ou dans des secteurs très concurrentiels sont déjà conscientes des enjeux et ont adopté les mesures d’organisation appropriées.

Archives

Pages