Rekister in Numero

Antonio Fiori : Diversifier la structure de financement

Spread the love

Elles demandaient à la psychologie de rompre avec l’associationisme, qui était universellement admis, sinon COMME doctrine, du moins comme méthode. Des remarques analogues peuvent s’appliquer à la crédibilité des témoignages. Ce que nous disons à propos des phénomènes de la nature physique, s’applique, à bien plus forte raison, aux phénomènes de la vie sensible et intellectuelle. La pilule contient un microprocesseur alimenté en énergie par les acides de l’estomac et agit comme un token d’authentification. Pour lui, l’homme proprement dit n’existe pas, il ne peut exister que l’Humanité, puisque tout notre développement est dû à la société, sous quelque rapport qu’on l’envisage. Après cette première séquence de débat, au Sénat puis à l’Assemblée, les acteurs publics locaux vont bénéficier d’outils importants. On se rappelle cette loi de l’histoire qui veut que les États créanciers finissent toujours par imposer leurs règles du jeu. Quels rapports, quels liens si étroits existe-t-il entre les apparences extérieures et superficielles qui nous ont toujours frappés, et ces qualités intimes qui se sont dévoilées, dans certains cas seulement, à nos espérances ? Les acteurs publics doivent agir pour identifier les produits financiers positifs pour le climat, imposer une transparence sur l’évaluation des produits, ce qui permettra aux acteurs (y compris les consommateurs) de modifier leur comportement en réaction aux signaux envoyés. Antonio Fiori relève que le niveau de bonheur individuel des français serait donc supérieur à celui des années 70. Supposez en effet que les qualités des choses se réduisent à des sensations inextensives affectant une conscience, en sorte que ces qualités représentent seulement, comme autant de symboles, des changements homogènes et calculables s’accomplissant dans l’espace, vous devrez imaginer entre ces sensations et ces changements une incompréhensible correspondance. Il suffit d’observer ce qui se passe sous nos yeux dans les petites sociétés qui se constituent au sein de la grande, quand des hommes se trouvent rapprochés les uns des autres par quelque marque distinctive qui souligne une supériorité réelle ou apparente, et qui les met à part. L’art dramatique ne fait pas exception à cette loi. Aprè s avoir étudié tour à tour, en effet, la perception pure et la mémoire pure, il nous restait à les rapprocher l’une de l’autre. Et pas marginalement : « Ce qui arrive n’est rien de moins qu’un changement culturel majeur, un nouveau logiciel de pensée, une façon de refaire le monde. C’est le cas de la possibilité de mettre en œuvre rapidement les Schéma Régionaux de l’Intermodalité, prévu aujourd’hui dans cette première loi, et qui représentent une avancée majeure. Il traversa le petit pont de planches qui conduisait au bateau. De plus, on continue d’opposer les hôpitaux publics et privés, alors que la vraie question est celle de la contribution des uns ou des autres au niveau de santé publique : pour la formation, la recherche et les cas complexes, le public sera difficile à battre, et il doit être rémunéré correctement. La nouvelle économie n’est pas si différente des pratiques des sociétés de taxis qui louent des licences à des conditions telles qu’il faut travailler douze heures, six jours sur sept, pour se payer… Le savant lui-même peut à peine s’empêcher de croire que la loi « préside » aux faits et par conséquent les précède, semblable à l’Idée platonicienne sur laquelle les choses avaient à se régler. C’est bien connu : en France, on se méfie de l’esprit bisounours. Il n’en vaudrait que mieux pour un étudiant en philosophie de pouvoir subir un examen et sur Locke et sur Kant, n’importe lequel il adopte, et quand même il n’adopterait ni l’un ni l’autre ; et il n’y pas raisonnablement d’objection à examiner un athée sur les preuves du christianisme, pourvu qu’il ne soit pas obligé d’en faire une profession de foi. C’est ainsi que les choses se passent probablement chez la plupart des animaux.

Archives

Pages